L’attribution de bons d’achat en période de fin d’année !

Vous pouvez offrir à vos salariés des cadeaux ou bons d’achat. Ces derniers peuvent, sous certaines conditions, être exclus de l’assiette des cotisations sociales.

En effet, il est nécessaire de remplir 3 conditions pour pouvoir bénéficier d’une exonération de charges sociales :

  • Les cadeaux et bons d’achat ne doivent pas être obligatoires,
  • L’attribution des cadeaux et bons d’achat ne doit pas être discriminatoire. Vous pouvez décider d’offrir un cadeau à un seul salarié lorsqu’il s’agit de célébrer un événement particulier (mariage, naissance, etc.). Le reste du temps, les cadeaux que vous offrez doivent être attribués à tous les salariés, ou à une catégorie de salariés,
  • Les cadeaux et bons d’achat attribués ne doivent pas dépasser un certain seuil pour ne pas être soumis à cotisations sociales (5% du plafond mensuel de la sécurité sociale au cours de la même année à un salarié),

Le seuil d’exonération des cadeaux et bons d’achat est de 169 euros pour 2019.

Toutefois, même si ce seuil est dépassé sur l’année civile, il est possible de bénéficier de l’exonération sociale à condition de remplir les conditions cumulatives suivantes :

  • Attribuer le bon d’achat en relation avec un événement particulier (Noël, mariage, PACS, naissance, adoption, retraite, rentrée scolaire…) ;
  • Utiliser le bon d’achat de façon déterminée c’est-à-dire conformément à l’événement qui est à l’origine de l’attribution du bon d’achat (par exemple un bon d’achat à un salarié qui se marie, à utiliser au rayon « Liste de mariage » d’un grand magasin) ;
  • Attribuer un montant conforme aux usages (169 euros maximum en 2019).

Le seuil de 5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale (169€) s’applique alors pour chaque événement séparément, et non plus globalement, sur l’année.

Pour Noël, le seuil s’applique par salarié et par enfant et pour la rentrée scolaire, le seuil s’applique par enfant.

Attention toutefois, car la Cour de cassation a jugé que la circulaire ACOSS de 2011 qui prévoit cette exonération de charges sociales concernant les cadeaux et bons d’achat, de même qu’une précédente lettre ministérielle sur le sujet, n’ont pas de valeur juridique.

Par cette décision, la Cour de cassation rend possible les redressements sur les bons cadeaux non intégrés à l’assiette des cotisations sociales.

07/11/2019 09:12
Par Admin
<< Retour

Coronavirus n° de tél spécial de la CMA

Face aux difficultés auxquelles les entreprises artisanales sont confrontées du fait de l'épidémie de coronavirus, la Chambre de Métiers d’Alsace a mis en place un numéro spécial au service des artisans:

03 88 19 79 00

Un interlocuteur dédié répondra aux interrogations des ressortissants de la CMA, et leur apportera conseils et appui nécessaires.

Voir
Covid infos pratiques

Covid 19 : TOUTES LES INFOS PRATIQUES

Nous regroupons dans une page spéciale les infos pratiques nécessaires pour vous accompagner à gérer les conséquences de l’épidémie de Covid19. Faites-en bon usage !

Voir
Calendrier ctai 2020 1

Pensez à vous former

Découvrez les offres de stages pour 2020 de notre partenaire, le CTAI Formation.

Voir