ATTAQUES DE SCOLYTES : EVOLUTION

Scolytes

Avec plus de 600 000 m3 d’épicéas morts et 1 800 ha à reconstituer, la filière forêt-bois du Grand Est est extrêmement impactée par la situation épidémique des attaques de scolytes. Dans ce contexte de crise, Fibois Grand Est a réuni tous les acteurs concernés, pour faire un état des lieux de la situation et déterminer les actions à mettre en œuvre. La filière est prête à s’unir pour réagir rapidement, mais elle a besoin du soutien des pouvoirs publics sur différentes mesures pour pouvoir exploiter et transporter les bois scolytés, acheter et stocker les grumes puis vendre les sciages, et finalement renouveler les peuplements forestiers attaqués.

Fibois Grand Est travaille ainsi avec Fibois Bourgogne-Franche-Comté sur une sollicitation continue de l’État et des élus pour demander la mise en place de cet accompagnement. Une charte de gestion de crise est également en cours d’élaboration afin d’être cosignée par l’ensemble des acteurs concernés. Elle sera le symbole de l’engagement des différents maillons de la filière à la gestion collaborative de cette crise.

Certaines mesures se mettent toutefois déjà en route. Les acteurs de l’amont et de l’aval ont été sollicités sur les itinéraires manquants dans le Grand Est, afin si possible que la DREAL puisse œuvrer à l’élargissement des « Itinéraires Bois Ronds 57 tonnes ». La FNB Grand Est a rendez-vous avec la Région et Fibois Grand Est, pour définir plus précisément les besoins des scieurs et travailler sur des dispositifs d’aide à la trésorerie et au cautionnement. La DRAAF a enfin passé commande d'une étude de télédétection, qui permettra de suivre les dégâts de scolytes sur la région.

16/11/2018 11:10
Par Admin
<< Retour